image d'en-tête

La nature au crépuscule dans les landes de Jaunouse.

Mercredi 8 Juin, à 20h45 aux landes de Jaunouse, à Billé: 3 élèves de BTS1 GPN (Hugo, Camille et Marion) et leur formateur David présent en tant qu’observateur, ont accueilli 14 randonneurs du club de Fougères « Par’chemins » pour une animation de 2 heures sur le thème de la nature au crépuscule.

Cette animation s’est déroulée dans le cadre du Module d’Initiatives Locales.

 

Écoute et observation ornithologique, lecture de paysage et découverte des chiroptères étaient au programme jusqu’à 22h45.

Ce groupe de naturalistes motivés a éveillé bien des curiosités auprès de la faune crépusculaire qui a fait comprendre son étonnement, ô joie des oreilles et regards attentifs…

Mais qu’en a pensé le public ? Nous vous laissons lire le compte-rendu que nous a fourni  François Roussiau, co-président de l’association de randonnée de Fougères « Par’chemins ».

 

["Batman à la découverte de la lande de Jaunouse

 

Camille et Hugo nous accueillent en compagnie de David, l'observateur.

Ils nous demandent d'abord d’écouter pendant cinq minutes les chants d'oiseaux qui se trouvent dans un rayon de 100 mètres. L’observateur se met au centre de la cible pour un "suivi temporel des oiseaux communs" (STOC) et tente d’identifier les oiseaux.

Sept espèces d'oiseaux ont été détectées : le merle au chant mélodieux, le pigeon ramier et son "paye ton coup tonton" ; la grive musicienne et son "filipfilip" ou encore"plus, vite" ; le pouillot véloce et son "tsiptsiap"(chiffchaff, en anglais) ; un loriot au plumage jaune d'or et son "didlio” éclatant ; le pic vert et son rire sonore ; la tourterelle des bois et son roucoulement "rou-rr" doux et ronronné ; ainsi qu'un coucou lointain reconnaissable à son "ku-koo".

Ensuite Hugo attire notre attention sur la présence d'une Dactyloriza maculata (orchis maculée ou tachetée) parmi les 500 recensées à Jaunouse.

Puis les 14 par'cheminots amateurs de nature, sont réunis dans une clairière pour une approche artistique des landes. Camille leur demande de retourner en enfance : "dessine-moi un mouton" comme le réclamait le petit prince. Les chevaux mulassiers du Poitou étant couchés à cette heure et les vaches écossaises "Highland Cattle" ayant été victimes de la "vache folle", ils sont conviés à dessiner ou peindre le paysage qui se trouve devant eux !

La nuit étant tombée, les artistes en herbe partent à la découverte des chiroptères. Hugo sort sa batbox et capte les ultrasons émis par les chauves-souris (NDLR : bat en anglais correspond à chauve-souris en français). Cela va de la petite pipistrelle (22 cm) au Canadair, le murin de Daubenton (25 cm), sans oublier le murin de Bechstein aux oreilles très longues et très larges qui fréquente assidûment le site.

 

Merci encore à Camille, Hugo, Marion et à David pour avoir pensé aux par'cheminots dans le cadre de leur module "Initiatives locales". On leur pardonne volontiers la séance dessin et on oublie les moustiques ! Surtout que le beau temps était au rendez-vous, ce qui était loin d'être le cas en mars. Vive le BTS (Beau Temps Soleil).

Bonne chance pour les examens.

 

« C’est une incroyable chance d’avoir quelquefois le temps de vivre, le temps de la conscience, fût-ce la conscience de son malheur, de pouvoir s’arrêter quelquefois, reprendre souffle et lever la tête pour contempler l’étonnant paysage autour de soi, y reconnaître sa place et se perdre en lui. » Jean Guéhenno, Changer la vie. "]

 

 

 

Merci aux par'cheminots pour leur motivation et leur joie de vivre, et à très bientôt, nous l'espérons.

 

 

Camille LE SANN, Hugo PONTY, Marion THERY

Écrire commentaire

Commentaires : 0